Sacré Français : des épices d’exception

Sacré Français : des épices d’exception
La semaine dernière, nous avons rencontré Benoît Aube, sélectionneur d’épices et créateur de la marque Sacré Français.
Grand voyageur, il a parcouru le monde pendant plus de huit ans, pour le goût de l’aventure mais aussi pour vous sélectionner des épices d’exception. Nous avons souhaité vous le présenter car nous apprécions vraiment sa démarche qui consiste travailler sans intermédiaire avec des producteurs éco-responsables soucieux de leurs méthodes d’exploitations.
Rencontre avec ce passionné d’épices, qui nous a conté son histoire avec celles-ci…

 

 

Comment est né Sacré Français ?

Passionné de voyage et de cuisine, et sans cesse à la recherche de l’origine du goût, j’ai débuté la commercialisation des épices en vrac sur les marchés voilà bientôt 10 ans.
Après avoir fidélisé une clientèle, l’envie de créer ma marque fût la continuité de cette passion, permettant ainsi de valoriser de façon durable le travail des producteurs avec lesquels je travaille.

Photo © SacréŽ Français
Quels sont tes engagements et ta démarche ?

Ma sélection se porte sur des épices de qualité premium, mais aussi sur l’engagement des producteurs à faire perdurer une agriculture logique et responsable. J’apporte une grande importance au paysannat ainsi qu’à la valorisation de celles et ceux qui contribuent à la sélection de mes épices.

 

Photo © Sacré Français
Sacré Français reçoit ses poivres sauvages de Madagascar, d’Indonésie, du Cambodge, du gingembre et des fleurs sauvages de Thaïlande, de la gomme arabique du Sénégal, le sumac du Liban. Mais aussi, des piments, fève de tonka, piment de la Jamaïque d’Amérique du sud, le cumin et le safran de France ou de Perse, Les thyms et autres aromatiques sauvages de France…
En quoi consiste le métier de sélectionneur d’épices ?

C’est un métier aussi passionnant que complexe qui regroupe des connaissances agronomes, olfactives, gustatives et logistiques.
Partir à la source du produit est l’étape la plus importante du cycle. Après avoir découvert les épices qui correspondent à mes attentes, il faut orchestrer l’acheminement jusqu’en France, ce qui n’est pas toujours simple. Viennent ensuite les moutures, puis la conception des mélanges. Je réalise tous mes currys, mes mélanges d’herbes aromatiques, de sels et de poivres.
Enfin la partie commercialisation peut commencer : je travaille en direct avec les professionnels de la gastronomie et les épiceries fines. Je n’ai jamais cessé mon activité sur les marchés, ce qui me permet de conserver cette proximité avec les clients sans oublier la vente en ligne depuis 2 ans sur le site Sacré Français.

 

Que signifient les épices pour toi ?

Les épices sont le symbole de la culture de chaque pays. C’est une ouverture sans fin sur le monde. Savez vous que l’odorat est le premier sens de la mémoire?
A la maison, les amis passent et tous sont sensibles à l’odeur que dégage mon petit laboratoire !! La cuisine rassemble, les épices sont une vraie valeur ajoutée au goût de chaque produit et contrent la monotonie gastronomique… Elles mettent en valeur nos plats, comme un parfum sublime la beauté d’une femme !

Photo © Sacré Français
Comment reconnaître une bonne épice ?

Cela nécessite quelques connaissances, mais les premiers signes sont une belle coloration et un goût authentique pour chacune d’entres elles.
La manière dont elle est conservée est primordiale. Évitez tout contenant en verre ou en plastique. En effet, les épices ont besoin de respirer, comme le thé ou le café.
C’est pour ces raisons que j’ai choisi de commercialiser mes épices dans des contenants métalliques qui permettent aux produits de respirer. Là aussi la grande distribution a trouvé un moyen, certes vendeur, mais utopique de présenter ces produits. Les épices doivent être également protégées de la lumière. Enfin, le millésime permet aussi une garantie gustative, comme un bon vin!

Enfin, as-tu quelques conseils à donner quant au choix et à l’utilisation des épices au quotidien ?

Osez !!! Notre patrimoine culinaire vient de partout! Si Mr Parmentier n’avait pas ramené la pomme de terre d’Amérique du Sud, nous n’aurions jamais mangé de purée avec notre traditionnel poulet du dimanche ! Les exemples sont multiples : la tomate n’est pas née à Marmande mais arrive du Mexique, comme le piment d’Espelette ou bien le maïs…. Parfois les gens me disent :  » je ne sais pas cuisiner avec les épices …. je préfère les choses simples ! ». Pourtant rien de plus simple que de jeter dans un wok de petits légumes finement taillés avec une pincée de ras el hanout ou de curry vert pour travailler le goût de votre plat…
Une cuisine goûteuse n’est pas forcement synonyme de temps, quoi que la grande distribution veuille bien vous faire croire !!!! De bons poivres, ainsi que de la fleur de sel sont les bases. Ensuite, soyez curieux  et osez….

 

Retrouvez les épices d’exception de Sacré Français sur: http://www.sacrefrancais.fr

 

Etudiante en 3ème année de communication à Sup de Pub Bordeaux, j'effectue mon stage au sein de Kweezine en tant que Community Manager. Passionnée de cuisine et surtout de pâtisserie, j'aime découvrir de nouvelles recettes et faire partager les miennes.

  1. Je suis également passionné par les épices, et je me fournis chez sacré français depuis maintenant près de six ans. Je n’ai encore jamais trouvé d’épices d’une qualité comparable en France. Je cuisine régulièrement Indien, et ces épices contribuent largement à sublimer les saveurs. Mais même dans la cuisine traditionnelle française, chaque bouchée mise en valeur par un peu de poivre noir est un vrai bonheur.

Leave a Reply
Your email address will not be published. *