Les Secrets de Claire

Les Secrets de Claire

C’est le retour du Kweezine Challenge !
Pour cette troisième édition, nous vous proposons de découvrir de délicieuses confitures artisanales, avec notre nouveau partenaire «  Les Secrets de Claire »

Claire-Sylvie, c’est notre petite découverte du mois, une femme haute en couleur, pleine de vie, avec un parcours atypique.
Mais Claire, c’est surtout de la passion, du partage, de la créativité et un soupçon de gourmandise. C’est une amoureuse de la gastronomie, une aventurière, qui a décidé de construire un beau projet : Les Secrets de Claire, des confitures, gelées, confits et caramels artisanaux (et délicieux !)

Alors venez découvrir les coulisses de son petit atelier avec nous, des confitures comme vous n’en avez jamais vu auparavant !

 

Claire, tu n’es pas comme madame tout le monde. Tu as eu un parcours assez particulier, tu as beaucoup voyagé. Peux-tu nous parler un peu de ton parcours ? Tes voyages ont-ils eu une influence sur ton projet, que t’ont-ils apporté ?
Effectivement, j’ai un parcours assez atypique : Bretonne née à Marseille, j’ai passé mon adolescence en Afrique de l’est, à Djibouti, puis au Brésil, à Rio de Janeiro, pour revenir en France et terminer mes études à Lille.
Après l’obtention de mon diplôme, je me suis installée 10 ans à Paris pour finalement créer mon entreprise en Gironde.
Les voyages forgent la personnalité, peu importe la distance. Ils ont eu une grande influence sur ma culture, mais surtout sur ma cuisine et mes créations ; la plupart sont assaisonnées d’épices, des associations étonnantes.

13782146_1764304837184175_6020484069812624997_n-2

 

Changer de voie et tout recommencer, une aventure à haut risque, mais tu as réussi à construire et mener ton projet à bien, un bel exemple et une belle preuve de volonté.
Des difficultés en te lançant dans cette aventure folle ? Quels conseils donnerais-tu aux gens souhaitant se reconvertir ?
Rien n’est jamais acquis ni facile ; je ne l’apprends donc à personne. Les statuts de l’entreprise ont été déposés il y a un an mais entre la naissance de l’idée et la commercialisation il s’est passé une année et demie.
Cela se fait en plusieurs étapes : l’idée et sa mise en œuvre théorique, ensuite toute la partie administrative et bancaire, trouver TOUS les fournisseurs puis la commercialisation.
A cela s’ajoute la production, qui se révèle être la partie la plus simple de cette aventure.

Créer son entreprise, c’est comme vouloir faire un enfant, tout le monde te dit à quel point c’est merveilleux ; et c’est vrai. Mais c’est beaucoup de travail, d’énergie et de volonté associés aux aléas, comme du retard dans tes commandes, une météo capricieuse qui a un impact sur les fruits, ou encore une étagère de bocaux de confitures qui cède….
Le tout est de vraiment être préparé et d’être bien entouré par les amis, la famille, la banque…
C’est la clé de la réussite : l’entourage qui, quand vous faiblissez, sera là pour vous aider à faire front. Mais il ne faut jamais oublier que la seule personne qui dirige le navire c’est le capitaine, le chef d’entreprise.

Pourquoi avoir choisi le nom « Les Secrets de Claire » ? As-tu un petit secret à partager avec nous ?
Tout simplement parce que je m’appelle Claire.
Et pourquoi les secrets ? Nous avons tous un plat, une madeleine de Proust qui nous vient d’une personne chère. Cette personne aura beau vous donner tous les ingrédients et les étapes de réalisation, cela ne sera JAMAIS comme cette personne vous le cuisinera.
C’est le secret. La transmission de l’amour dans la recette.

Les produits que tu proposes sont très orignaux, qu’est ce qui les démarque des autres ? Comment les utilises-tu ? (et comment devrions nous les utiliser ? De quoi t’inspires-tu ?)
A l’origine, je voulais créer des secrets pour accompagner les fromages, viandes et foies gras car j’adore le sucré/salé. Je voulais mettre en avant le vin car c’est aussi une de mes passions.
J’aime les produits bruts et peu travaillés.

Forte de mes envies et de mes multiples cultures, je propose aujourd’hui des secrets qui mélangent épices, produits locaux et traditionnels et un peu de folie et de gourmandise.

En hommage au vin, j’ai créé des gelées de cépages (Malbec, Merlot,…) qui vont à merveille sur des chèvres frais ou tout simplement en déglaçage sur des magrets de canard.
En bonne gourmande et bretonne que je suis, j’ai confectionné toute une gamme de caramels au beurre salé à tartiner et notamment au rhum, qui se marie parfaitement de l’ananas rôti !

On pourrait penser que confectionner sa propre confiture est simple. Mais tu n’as pas l’air de cet avis.
Faire de la confiture est plutôt simple, en effet. Ce qui l’est moins, c’est la constance dans le goût, la texture, le dosage d’épices.
Le fruit est vivant ; d’une année sur l’autre, il n’est pas le même en raison de l’ensoleillement, de la cueillette… Il faut s’adapter au fruit en tâchant de conserver la recette proposée.
Combien de temps cela te prend -il ? Le dosage ? Les différents goûts ?

Chaque recette ne prend pas le même temps.
La première étape consiste à nettoyer et détailler le fruit.
Le travail de la fraise est différent de celui de l’oignon. Maintenant, je ne pleure plus en le coupant ! Les cuissons diffèrent d’un produit à l’autre. Mais pour une confiture, entre la préparation de tous les ingrédients et la mise en pot, il faut bien 3 heures.
Ensuite, c’est le nettoyage du laboratoire.

Au tout début, quand j’ai créé mes recettes, j’ai dû faire plusieurs tests auprès de mes proches pour obtenir le plus de commentaires possibles afin d’ajuster la bonne recette.
Nous n’avons pas tous le même palais ni les mêmes sensibilités et je ne pouvais pas me fonder que sur mon propre ressenti.
Les commentaires allaient du « je n’aime pas du tout, il y a trop de ça ou de ci » à « j ’adore, ne change rien » !

 

D’où viennent les produits que tu utilises pour confectionner tes confitures ?
Mon entreprise est aussi une volonté politique et de convictions. De fait, j’achète des fruits et du vin de saison, à des producteurs que je connais.
Pour bien travailler, j’ai besoin d’avoir une relation de confiance et de feeling.

Pour mes oignons, je ne travaille exclusivement qu’avec Sébastien, un producteur de Sauveterre que je vois tous les dimanches au marché de Libourne.
De même pour le vin , Guillaume me fournit le Sémillon qu’il produit en Entre Deux Mers et je me sacrifie pour aller sur son exploitation , voir comment il travaille et bien sûr, goûter !

Pour les épices, je travaille avec Benoît Aubé de Sacré Français, un passionné du travail bien fait et de la qualité ! Il va lui-même sélectionner ses épices aux 4 coins du monde.
J’adore ses produits, ses conseils, sa personne, cela ce sens dans ses épices.
C’est un sélectionneur d’épices. Si mes produits permettent de tant voyager, c’est en partie grâce à la qualité de ses produits.
Sa fève de Tonka, son poivre long et son sichuan sont des merveilles que j’ai plaisir à travailler.

 

Une (ou des) anecdote(s) à partager ?
J’en ai beaucoup ! Quand vous faites les foires et les marchés, c’est LE moment des anecdotes.
Une particulièrement : un jour, une dame goûte toutes mes créations sur un marché (il y en a 19 quand même) et me pose plein de questions.
A la fin, elle me dit que j’ai vraiment de bonnes idées, que c’est très bon et me remercie car elle va pouvoir les faire chez elle  !
Je l’ai pris comme un compliment, j’ai donné l’envie à cette dame de s’aventurer dans la confiture.
J’aime aussi quand, après avoir déguster la confiture de tomates vertes par exemple, on me dise que cela fait penser à la confiture de la grand-mère. Quel plus joli compliment n’est-il pas ?

Pour finir, si tu étais une confiture, laquelle serais-tu ? (et pourquoi)
Je ne serais pas une confiture, mais un confit d’oignons. Celui à l’oignon rouge et Fève de Tonka. Je l’adore, surtout sur un foie gras.

 

Nous avons passé un moment plaisant de convivialité et de partage avec Claire et la remercions de nous avoir accordé de son temps et de sa personne.

Pour acheter les merveilleux produits de Claire-Sylvie, rendez-vous sur son site Internet (http://www.lessecretsdeclaire.fr/)

Tentez votre chance pour le Kweezine Challenge #3 et remportez… secret ! ;)
Rendez-vous demain pour en savoir plus !

Avatar

Etudiante en multimédia/internet à Bordeaux et directrice communication, j'adore rencontrer de nouvelles personnes, échanger et rire. Aventurière dans l'âme, j'adore flâner et voyager. La tête un peu dans le nuages, mais les pieds bien sur terre.

Leave a Reply
Your email address will not be published. *