À la découverte du Cotentin

À la découverte du Cotentin

Le Cotentin a une vilaine image qui lui colle à la peau, c’est le vilain petit canard français où il semble ne faire jamais beau. Je dis bien qui semble car je vais vous montrer que non, il ne pleut pas continuellement dans le Cotentin et qu’il nous arrive à nous aussi de bronzer.

Alors certes les températures sont plus fraîches qu’à Marseille mais nous au moins nous pouvons sortir après manger et aller nous promener tout en profitant du soleil.

Et il y en a des choses à voir et à faire, rien que le nord Cotentin est divisé en trois, trois zones complètement différentes et qui se complètent à la fois : à l’ouest vous trouverez la Hague (et non, la Hague ce n’est pas seulement le centre de traitement des déchets de la Cogema ni seulement l’EPR), Cherbourg-en-Cotentin (avec sa nouvelle appellation à partir du 1er janvier prochain car la fusion des villes de l’agglomération vient d’être votée) et le Val de Saire, à l’est, cher à mon coeur, et mon petit cocon puisque j’y ai grandi.

Je vous emmène voir ça ?

La Hague, notre petite Irlande à nous, car si vous avez la courage de venir jusqu’ici vous pourrez vous balader à travers les champs délimités par ces petits murs de pierre que l’on retrouve également en Irlande et longer ses falaises abruptes.

Le phare de Goury et le Nez de Jobourg sont les lieux préférés mais vous avez également le port racine à voir, ce port étant le plus petit port de France. Vous pouvez également aller visiter la maison de Jacques Prévert qui a vécu ici de nombreuses années. Ou encore celle de Jean-François Millet, peintre peu connu en France mais qui a inspiré Van Gogh.

Le Val-de-Saire, le bocage normand à l’état pur ! Ici c’est plus vallonné et les haies sont 100% normandes. Moins sauvage que la Hague, le Val-de-Saire est plus dans l’idée que l’on se fait des vacances à la mer, avec ses petites criques aux noms vikings, ses petits villages comme Barfleur et Saint-Vaast (à prononcer “Saint-Va”), le phare de Gatteville avec ses 365 marches et ses 12 paliers pour les 12 mois de l’année, montez en haut et vous aurez une vue imprenable. Saint-Vaast-la-Hougue est connue pour ses deux tours Vauban qui se font face et dont l’accès à l’île de Tatihou se fait à pied mais également avec un bateau sur roue (quoi vous n’avez jamais vu un bateau rouler ??).

Cherbourg-en-Cotentin, le pont entre ces deux côtes, connu pour ses parapluies (qui est devenue une marque de référence depuis le film) accueille la Cité de la Mer dans son ancienne gare transatlantique des années 30.

La ville dispose également d’un magnifique théâtre à l’italienne, un des derniers, notre fierté et point de rendez-vous. Baladez vous dans le petit parc regorgeant de milles et unes merveilles et venez déguster de bons petits plats chez nos restaurateurs divers et variés.

Et il y a tant d’autres choses à voir, entre les Marais de Carentan, Coutance et sa basilique, les îles anglo-normandes, Les Plages du débarquement…. Bref j’ai largement de quoi vous faire visiter.

Alors vous ai-je donné envie d’en voir plus ?


Mathilde

Toujours partie en vadrouille, je me balade dans ma ville et dans les différents lieux que recèlent mon Cotentin, avec mon appareil photo dans une main et une cuillère dans l’autre, à la découverte d’endroits et d’adresses que j’aime ou que je ne connais pas encore. Voir ma biographie complète

Leave a Reply
Your email address will not be published. *