À la découverte de Lyon avec Grégory Cuilleron – recette du gâteau Lyonnais

À la découverte de Lyon avec Grégory Cuilleron – recette du gâteau Lyonnais

Aujourd’hui, je ne vous propose pas une destination lointaine, mais une escapade à Lyon, ma ville d’adoption. Depuis 15 ans, je déambule dans cette ville chargée d’histoire, à la recherche de petits coins secrets, de nouveaux chefs talentueux…

Il y a quelques jours, j’ai eu la chance de rencontrer Grégory Cuilleron, chef lyonnais aux multiples casquettes, bien connu des français pour ses prestations TV (« un dîner presque parfait » en 2008 – 2009, ses chroniques culinaires dans « MIAM » avec Cyril Lignac sur M6, en 2014 et 201 son émission sur France 5 « la tournée des popotes », et en ce moment « chez Rémy, tout le monde peut cuisiner » sur Disney Channel).

Cette rencontre m’a donné l’idée de vous faire visiter la ville des Lumières, à travers le regard de Grégory, qui est finalement bien plus lyonnais que moi ! On a parlé de son quartier préféré : le Vieux Lyon. C’est le 2ème plus grand quartier renaissance d’Europe, classé au patrimoine Mondial par l’Unesco et l’un des quartiers les plus touristiques et le plus vivant de Lyon, mais qui néanmoins garde une vraie vie de quartier. Il adore cet endroit et plus particulièrement Saint Georges, parce qu’il y vit depuis tout petit, mais aussi parce que cette partie du Vieux Lyon garde une certaine authenticité, un certain anonymat.

Grégory m’a ensuite parlé son petit coin secret le jardin du rosaire, situé en dessous de la Basilique de Fourvière. De cet écrin de verdure, où règne un certain calme, on peut découvrir entre les feuillages une vue plongeante sur la ville. De là, on peut descendre à pieds en direction du Vieux Lyon. Grégory nous invite ensuite à prendre la rue Juiverie, pour y découvrir au fond d’une traboule, la galerie Philibert Delorme l’un des joyeux de l’art renaissance.

Bon, assez flâné, parlons un peu cuisine ! J’ai demandé à Grégory de nous dévoiler un coup de cœur restaurant sur Lyon et il m’a cité notamment : L’atelier des Augustins, 11 rue des Augustins (Lyon 2) et L’ébauche, 4 rue de la Martinière (Lyon 1). je cite : « 2 restaurants à prix abordables, travaillant bien leurs produits »… A tester !

On évoquait ensuite les associations de saveurs surprenantes qu’il avait découvertes récemment. Le midi, dans le bistrot d’un grand chef lyonnais, il a goûté un dessert poireau et chartreuse ! Il m’a aussi fait découvrir une recette lyonnaise : le gâteau Lyonnais, une vraie recette de « grand-mère » ! Une pâtisserie rustique et très savoureuse à base de poires, abricots et pralines roses. J’ai réalisé ce dessert pour vous, en suivant au plus près la recette de Grégory.

recette - copie

Pour 6 personnes

– 200 gr de beurre
– 250 gr de farine
– 150 gr de sucre
– 4 œufs
– 1 cuillère à café de levure boulangère
– 1 sachet de sucre vanillé
– 1 boîte de 400 gr d’oreillons d’abricots
– 2 poires
– 1 poignée de pralines roses concassées

recette

1. Faire fondre le beurre et le battre avec le sucre.

2. Incorporer les œufs 1 à 1. Lorsque le mélange est bien homogène et mousseux, ajouter la farine, la levure boulangère et le sucre vanillé.

3. Peler les poires, les tailler en tranches fines. Égoutter les oreillons d’abricots, les éponger.

4. Déposer dans un moule à manquer 1/3 de la pâte. Disposer les tranches de poires. Recouvrir d’un 2ème tiers de pâte. Disposer les oreillons et les pralines, puis recouvrir du restant de pâte.

5. Enfourner 10 minutes à 180°C, puis 15 minutes à 160°C, puis 30 minutes à 150°C.

6. Laisser refroidir 15 minutes avant de servir, ce dessert peut être servi  avec une crème anglaise.

Merci pour cette découverte ! Grégory m’a lancé un défi pour une prochaine recette : créer un plat autour de la pomme de terre et du yaourt… Voici ma réponse au défi : essayez, vous allez en surprendre plus d’un ! Pour finir, Grégory a des projets plein la tête, des concepts d’émissions et peut-être un nouveau projet de restaurant sur Lyon, du moins l’envie est là… A suivre !

Un grand merci à Grégory Cuilleron pour sa gentillesse, sa simplicité et sa disponibilité !

Une rencontre avec Grégory ne pouvait se terminer que par un selfie !

Olivier

love

Olivier

Déjà tout petit j'étais fasciné par l'univers de la gastronomie, même si je n'avais jamais mis les pieds dans un restaurant... Ni même le nez dans la cuisine de ma mère ! Je suis aussi passionné de voyage (hors de chez moi !), de découverte, de rencontre. Et me suis rendu compte qu'il y a un sujet qui met tout le monde d'accord : la cuisine ! Peu importe les goûts des uns et des autres, il n'y a jamais de conflit lorsque l'on parle cuisine ! Donc faisons à manger, pas la guerre ! Voir ma biographie complète

Leave a Reply
Your email address will not be published. *